La Radio des Éditions de L'À Venir




La Radio des Éditions de L'À Venir


21 janvier 2010

L'Affaire Blaireau - première partie... en ligne

Alphonse_Allais____1854_1905_C'est jeudi, et donc le jour de la nouveauté audio du blog. Et comme nous sommes également dans une semaine-pause de Rouletabille, j'ai décidé de vous offrir la première partie de L'Affaire Blaireau, soit les 11 premières scènes, qui font environ une demi-heure.

Scène 1

Personnages.
M. Dubenoît:
Parju:

INTÉRIEUR. ARRIVÉE DE M. DUBENOÎT (PAS).

M. Dubenoît:
    Bonsoir, Parju, rien de neuf ?

Parju:
    Rien de neuf, monsieur le maire.

M. Dubenoît:
    Parfait ! tâchez que cela continue. S’il n’y a rien de neuf d’ici la fin de l’année, je vous ferai avoir une gratification.
  « Ouvrez l’œil et le bon, la nuit comme le jour. Faites des rondes, Parju, faites des rondes de jour, faites des rondes de nuit, de nuit surtout ; bonsoir, Parju.

Parju:
    Bonsoir, monsieur le maire, vous pouvez dormir tranquille, je ferai des rondes comme s’il en pleuvait ; j’vas commencer par en faire une c’te nuit.

M. DUBENOÎT S’EN VA (PAS QUI S’ÉLOIGNENT).

FADE OUT.

qrcode

Durée: 28m46s

Posté par Richblah à 08:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,


Commentaires sur L'Affaire Blaireau - première partie... en ligne

    Excellent !

    Cette demi-heure d'enregistrement, fut un grand plaisir pour mes oreilles.
    Et même si mon rôle était tout petit je suis fier d'avoir participé à cette magnifique création.

    Posté par Fred, 21 janvier 2010 à 15:04 | | Répondre
  • Merci

    Cher Fred,

    Merci pour le mot gentil. Et surtout merci d'avoir incarné notre Parju!

    Pour nos visiteurs, je mentionne que Fred incarne également Joseph Rouletabille dans notre mini-production de Le Mystère de la chambre jaune. Si le rôle de Parju ne comptait pas trop de répliques, notre ami Fred ne peut en dire autant pour celui de Rouletabille ). Et il s'en tire avec brio!

    Merci encore pour tout, Fred.

    Posté par Christian, 21 janvier 2010 à 17:54 | | Répondre
Nouveau commentaire